mercredi 10 juin 2015

Du MOOC au SPOC : un nouveau modèle de formation en ligne

Le SPOC (Small Private Online Course) ou cours en ligne privatisé ou en petit groupe, a été inventé par Armando Fox, Professeur à l'université de Berkeley. C’est un nouveau format de l’enseignement à distance en petit groupe privé. Le concept se définit comme une évolution hybride des MOOCs par les milieux académiques. C'est une mouvance qui veut ré-adapter les MOOCs de façon plus locale.

C’est ainsi que depuis quelques temps, plusieurs personnalités de l’enseignement supérieur parlent de l’évolution des cours en ligne ouverts et massifs (MOOC) vers un autre modèle, plus réduit. Les SPOC, fonctionnent sur le même modèle «à distance» que leurs aînés mais comme leur nom l’indique, ils ne seront pas ouverts à tous, mais réservé à une trentaine de participants sélectionnés.

Le SPOC se caractérise par :
  • Une formation à distance (des regroupements peuvent être toutefois mis en place)
  • Une formation multimodale : le SPOC utilise généralement des vidéocast, des modules de E-Learning ou des fiches E-Reading, des séquences de classe virtuelle, des consignes pour exercer des activités expérientielles
  • Une progression pédagogique formalisée : le formateur fixe chaque semaine ou quinze jours un plan de travail permettant d'atteindre les objectifs définis
  • Une guidance importante : chaque apprenant peut bénéficier par téléphone ou e-mail ou tchat de l'accompagnement de son formateur.
  • Une pédagogie connectiviste : les apprenants peuvent échanger entre eux tout au long de leur apprentissage à travers la communauté formé par le groupe privé d’apprenants.

Sélectif, le SPOC ne devrait concerner qu’une trentaine de personne. On sélectionne un groupe plus réduit, ce qui permet à l’équipe encadrante de pouvoir mieux suivre les participants. On a besoin d’adapter le processus pédagogique à quelque chose de plus privé, de plus resserré, avec un meilleur suivi et une relation plus dense entre les apprenants, via la plateforme, ainsi qu’avec leurs tuteurs. Et la sélection se fera sur le même modèle que pour les Masters à l’université, sur dossier.  

Avec effectif réduit et suivi accentué, le SPOC sera diplômant, contrairement au MOOC qui ne délivre qu’un certificat. Un enjeu qui devrait assurer des chiffres de présence bien supérieurs à ceux des MOOC. On suit un SPOC pour obtenir un diplôme ou de nouvelles compétences. On devrait donc avoir un taux d’abandon très faible, sinon l’université aura des questions à se poser.

Visitez ces sites pour plus d’information :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire