samedi 1 avril 2017

MOOC pour PME

Répondre à un appel d'offres local ou international
Remplissez le formulaire pour participer (Cliquez sur ce lien) : https://goo.gl/forms/shSHsDjrhFe09Dqi2
Lien vers le cours https://goo.gl/yPa3d7
Aujourd’hui, les appels d’offres sont devenus une pratique courante de tous les processus d’achat dans le monde des ventes B to B. 80 % des affaires industrielles commenceraient désormais par un appel d’offres.
Ce cours (MOOC) sur ce sujet n’est pourtant pas une activité aisée. En effet, le sujet est vaste et les règles du jeu varient en fonction d’un grand nombre de critères :
le marché et le « client » - local ou international, public ou privé,
le budget engagé qui peut aller jusqu’à plusieurs milliards d’euros,
la technicité requise,
la taille des entreprises,
la culture du secteur d’activité et son économie générale.
Aussi les savoir-faire ne sont-ils pas toujours reproductibles d’un Appel d’Offres à l’autre. Certains professionnels avancent même l’idée que chaque réponse à un Appel d’offres porte une singularité. Pour contourner cette difficulté, les auteurs de ce MOOC ont choisi d’associer des professionnels qui ont alors apporté des savoir-faire précieux construits à partir de leurs nombreuses expériences sur le marché. Ce MOOC se veut donc utilitaire.
Prérequis
Un minimum de culture générale dans le domaine de l’économie d’entreprise.
Fin d’inscription: 10 avril 2017
Début de la formation: 03 avril 2017
Fin de la formation: 03 avril 2017
Durée estimée des efforts à fournir: 4heures/ Semaine
Enseignant
Professeur GERMAIN DUFOR
Germain Dufor est professeur agrégé d’économie-Gestion. À l’INSA de Toulouse il dirige depuis 1996 le Mastère Spécialisé Ingénieur d’Affaires Industrielles qui délivre un titre 1 inscrit au RNCP.

lundi 20 mars 2017

Moocs Entreprenariats



Cours : Créer et développer une startup technologique
Institution : École polytechnique, HEC Paris
Plateforme : coursera

Cours : Innover et entreprendre dans un monde numérique
Institution : Institut Mines - Télécom
Plateforme : FUN

Cours : Devenir entrepreneur du changement
Institution: HEC Paris, Ticket for Change
Plateforme : Coursera

Cours : Penser et piloter son Business Model avec le Balanced Scorecard
Institution : Université de Montpellier
Plateforme : FUN

Cours : L'impact investing : être acteur
Institution : ESSEC Business School
Plateforme : Coursera

Cours : Innovating in a Digital World
Institution : Institut Mines-Télécom
Plateforme : Coursera

Cours : Creating and Developing a Tech Startup
Institution : École polytechnique, HEC Paris
Plateforme : Coursera

vendredi 17 mars 2017

Réseau des Facilitateurs Congolais de Mooc - RFCM



Il est créé en date 12 Juillet 2016 en République Démocratique du Congo, conformément à la législation en vigueur une ASBL dénommée « Réseau des Facilitateurs Congolais de MOOC », RFCM en sigle.

 

Vision


La vision du RFCM est avant tout de vulgariser les cours à distances dans les milieux scolaire, estudiantin et professionnel ; et de faciliter l’accès à la connaissance à travers les cours à distance (MOOC).
Mission
Le RFCM a comme mission :

  • De promouvoir l’éducation à distance qualitative et quantitative par l’utilisation des TIC ;
  •  De renforcer les capacités des apprenants par l’introduction du numérique. 
Objectifs
Le RFCM s’est assigné les objectifs suivants :
Objectif général

  • Sensibiliser et éveiller l’intérêt des apprenants à l’apprentissage numérique par le numérique.
Objectifs spécifiques

  • Promouvoir la culture de l’apprentissage par le numérique tout au long de la vie
  • Soutenir les actions susceptibles de combler le fossé numérique social et géographique et de rompre avec des contraintes d’espace et de temps dans l’apprentissage
  • Contribuer au développement qualificatif et quantificatif de la formation à distance
  • Entretenir des relations de collaboration avec des associations et organismes tant nationaux qu’internationaux qui milite pour la promotion et le développement de l’apprentissage numérique ;
  • Contribuer à l’ouverture des centres d’apprentissage numérique ;
  • Accompagner les apprenants et faciliter l’apprentissage des cours à distance (MOOC) ;
  • Mise en place des plateformes éducationnelles et d’une base de données sur les cours en ligne ouvert et massif. 
 Activités
Pour réaliser ses objectifs le RFCM s’appuiera sur les activités ci-après : 
 Mentorat et tutorat en enseignement en ligne
 Formations continue et recherche ;

  • Atelier ;
  • Séminaires ;
  • colloques et conférences ;
  • Visites guidés ;
  • Enquêtes et collectes des données ;
Valeurs
Les facilitateurs feront toujours mention des valeurs ci-après dans l’exercice de leurs missions :

  • Complémentarité ;
  •  La confiance et honnêteté ;
  • Respect mutuel,
  •  Innovation et ouverture d’esprit.

  •  

Valoriser son CV grâce au MOOC

Ayant un grand succès aux États-Unis, les MOOCs commencent aussi à se faire connaître en France. Ce sont des formations de qualité et gratuites en ligne visant à valoriser son CV pour répondre à une offre d'emploi. Elles permettent d'approfondir ou de rafraîchir ses connaissances dans un domaine particulier.

 

 

La valeur académique des MOOCs

 

Le MOOC désigne les cours proposées uniquement sur le web par de grandes écoles. Entièrement gratuites, ces formations sont à la portée de toutes personnes disposant d'un ordinateur et d'une connexion internet. L'objectif de ce système est de rendre accessible un enseignement universitaire au grand nombre. 

La question qui se pose est de connaître la réelle valeur académique de ces formations. N'étant pas sanctionnées par des diplômes, elles ne sont pas reconnues par l'Éducation Nationale. Toutefois, elles apportent un bonus non négligeable sur le CV si elles sont dispensées par des universités de renom. En France, la Sorbonne, l'Em Lyon et la Polytechnique se sont déjà lancées dans cette aventure.

 

Le MOOC, complémentaire avec un diplôme classique

 

Les recruteurs font naturellement confiance aux grandes écoles aux bonnes réputations. Comme les formations sont dispensées par des universités de renom, le MOOC est alors la valeur ajoutée d'un cursus classique. Il permet de rafraîchir ses connaissances pour rester informé des dernières nouveautés. Des secteurs d'activité sont en évolution constante telle que le marketing web, l'informatique ou les réseaux sociaux. 

Ce type d'enseignement implique une motivation à toute épreuve et une persévérance sans égale. Le suivi des élèves n'est pas aussi rigoureux que dans les universités. Ils doivent faire preuve d'autonomie et d'indépendance, qui sont des qualités indispensables pour s'adapter plus rapidement aux différentes situations. À noter que les entreprises collaborent étroitement avec de nombreux MOOCs. La liste des étudiants les plus prometteurs est transmise aux recruteurs en fonction de l'offre.

 

Mentionner les MOOCs sur les CV

 

Les MOOCs servent de bonus aux candidats qui postulent pour un emploi. Les recruteurs font plus exactement attention aux compétences professionnelles relatives à ces formations. Dans ce cas, il est primordial de les intégrer dans une rubrique spécifique plutôt que dans celle des formations. Toutefois, la règle est de citer uniquement les certifications en rapport avec les critères recherchés par les recruteurs. Le but est de mettre en avant les potentialités et les compétences professionnelles du candidat. Pour les mêmes raisons, il est préférable de ne pas mentionner les MOOCs qui n'ont pas abouti jusqu'à la fin. Cela risque de nuire au CV du candidat, même si les autres détails correspondent aux exigences de l'entreprise.

Les MOOCs pour enrichir son CV



Les MOOCs, ou « Massive Open Online Classes »  (« cours en ligne ouverts à tous ») révolutionnent notre société depuis quelques temps. Devenus un véritable business, ils représentent surtout un moyen d’apprentissage susceptible de faire la différence.
Qu’est-ce qu’un Mooc ?  Comme son nom l’indique, c’est une formation dispensée sur internet. Tout le monde peut y participer. Aucune sélection n’est opérée à l‘entrée. Pour certains moocs, le public est massif et international. Nicolas Gentile, jeune juriste en droit des affaires, nous livre son expérience.

Comment se déroule un Mooc ?
Sur une plate-forme accessible avec internet à tout moment de la journée. Parmi les plus connues,il existe Coursera,edX ou encore France Université Numérique. Sur cette dernière, les cours sont disponibles sous forme de podcasts vidéo et de contenus annexes. Les cours sont dispensés par des professeurs d’écoles ou d’universités prestigieuses telles qu’Harvard, l’Essec, ou Assas, pour ne citer qu’elles. En général, les cours ne requièrent au préalable aucune connaissance spéci que: tout le monde peut y participer ! Leur durée est variable, mais en principe la formation s’étend sur plusieurs semaines. À la fin de chaque semaine, un test permet de voir si l’élève a appréhendé correctement les enseignements. Les tests prennent souvent la forme de QCM ou de réponses développées autour d’une problématique donnée. Les rédactions susciteront une réflexion de la part de l’élève, et l’évaluation sera effectuée par les autres participants du Moocs (la notation repose sur le principe du peer assessment). Enfin, les personnes ayant passé avec succès les différents examens se verront délivrer un certi cat attestant de leur réussite.
Comment faire valoir un Mooc auprès des recruteurs ?
Mentionner le suivi d’un Mooc sur son CV peut signi er au moins trois choses auprès d’un recruteur. Premièrement, c’est signe de curiosité du candidat: particulièrement lorsqu’un avocat a suivi un Mooc relatif à l’entrepreneuriat ou au management. Deuxièmement, cela démontre une certaine motivation : pour réussir le certi cat, le candidat devra consacrer environ deux heures par semaine de son temps libre, a n d’écouter les podcasts,et surtout de réaliser les exercices hebdomadaires. En n, suivre un mooc peut, lorsqu’il est enseigné en langue étrangère, attester d’un certain niveau linguistique. Suivre un mooc en anglais peut par exemple devenir un complément appréciable à un test type Toeic. Toutefois, la valeur du mooc est à relativiser : à l’issue de la formation, vous ne serez pas diplômé de l’établissement dispensant le cours. Il serait donc maladroit d’intégrer le certi cat de réussite au milieu de votre cursus initial sur votre CV. Pour ma part, j’ai indiqué mes certificats de réussite en dessous de ma formation, puis j’ai créé une catégorie « certificats (moocs) » juste en dessous. Distinguer clairement les deux permettra d’éviter toute confusion.
Nicolas GENTILE